jueves, 9 de febrero de 2012

MILOU , l´ami inséparable de Tintin


Milou
Fox-terrier à poil dur, la race qui a inspiré Hergé.
Première apparition → Tintin au pays des Soviets (1929)
Milou est un chien (probablement un fox-terrier à poil dur), personnage de la bande dessinée Les Aventures de Tintin et Milou
Dès le tout début, Milou est le compagnon inséparable de → Tintin et il le suit partout. Bien qu'il soit un chien, il présente un caractère étonnamment humain, donne l'impression de parler, mais ne communiquera par la parole avec les humains que dans → Tintin en Amérique.
Il est plutôt vantard, moqueur, assez susceptible, superstitieux et très sensible. Il est parfois confronté à des
problèmes moraux, entre le devoir et la gourmandise. Au fil des aventures, il se montre de plus en plus casanier.
Aussi, Milou possède une bonne culture générale et trouve toujours réplique à son maître. Malgré cela, Milou reste un chien. En ce sens, il possède un flair aigu et une grande intuition. Il pressent souvent les situations dangereuses où son maître va s'embourber. Heureusement, il est toujours là pour venir à sa rescousse…
Comme tous les chiens, Milou aime les os. Cependant, il pousse ce goût jusqu'à la gourmandise, ce qui lui imposera des choix difficiles dans certaines situations. Il est également friand de toutes sortes de viandes et charcuteries, particulièrement de poulet. L'autre vice de Milou est son goût pour l'alcool, en particulier le whisky « Loch Lomond ». Il ne dédaigne pas non plus le rhum et le champagne.
Son rôle de faire-valoir râleur sera en grande partie remplacé par le → capitaine Haddock.
Milou a peu de rapports avec les autres hommes et ils sont généralement difficiles. Plusieurs fois, les adversaires de Tintin tenteront de l'éliminer. Toutefois, il entretient des rapports nettement plus sympathiques avec les enfants. Ses relations avec les autres animaux sont tout aussi difficiles. Attaqué de toutes parts par les boa, buffles, chèvre, condor, crabe, crocodile, gorille, gymnote, hérisson, vache, perroquets et autres bêtes féroces, Milou semble bien éloigné de ses congénères. Il manifeste d'ailleurs une phobie des araignées. À Moulinsart, il entretiendra des rapports d'abord tendus avec le chat (qui n'a pas de nom) du Capitaine Haddock pour finalement devenir son compagnon inséparable.
On notera enfin l'évolution intéressante du personnage qui, au fil des albums, perd le don de la pensée exprimée par des paroles pour se contenter d'images et devenir pratiquement muet.
Milou à travers le monde
Les Aventures de Tintin et Milou ont fait l'objet de nombreuses traductions. Plus encore que pour son maître, le nom de Milou varie selon les éditions nationales et linguistiques. Ainsi, il est appelé :
• Spokie en version afrikaaner
• Snowy (neigeux) en version anglaise
• Struppi en version allemande [chtroupi]
• Milu en version basque
• 白雪 (Báixuě, blanche neige) en version chinoise
• Terry en version danoise
• Milú en version espagnole
• Milou en version finnoise
שלגי • (Shalgi, neigeux) en version hébraïque
• Tobbi en version islandaise
• Milou en version italienne
• スノーウィ (Sunōui) (transcription phonétique de Snowy) en version japonaise
• Milule en version latine
• Milou en version luxembourgeoise
• Bobbie en version néerlandaise
• Milu en version portugaise
• Milou en version suédoise
• Milou en version tchèque
• Milu en version turque
• Miluo en version espérantophone
Divers
Milou apparait dans un dessin-gag (planche n°75) de Gaston qui fut publié dans Spirou n°1107 du 2 juillet 1959. La légende dit que ce fut Hergé lui même qui dessina le petit chien[1] .

No hay comentarios:

Publicar un comentario